PAPIER PEINT

UN LAI, UN MUR, UNE PIÈCE LE PAPIER PEINT TROUVE SA PLACE PARTOUT

Le papier qui sublime nos intérieurs

Un peu d’histoire : Au XVIème siècle le papier peint importé de Chine était peint à la main. Puis dès le XVIIIème siècle en France, le processus se mécanise avec une impression artisanale des desseins. Les feuilles étaient d’abord imprimées pour définir les contours puis les artisans venaient les coloriser au pinceau et au pochoir. C’est à partir de 1830 que le procédé devient entièrement mécanique et se développe rapidement avec l’impression de lais. Ainsi au XIXème siècle le papier peint devient abordable et commence à orner les intérieurs modestes.

Sur un mur pour habiller une entrée ou mettre en valeur un meuble le papier peint selon ses couleurs, motifs et textures crée de véritables espaces tendances et intimistes.

Différentes techniques sont utilisées pour transformer le papier peint en de nouvelles textures : gaufrage, dorure, satinage, etc.

Les motifs, permettent de créer des lieux modernes, minimalismes et graphiques. Le mur devient design.

La tendance du moment est à créer des papiers peints imitant les végétaux. C’est au XIXème siècle que les trompe-l’œil apparaissent et permettent de créer des « jardins d’intérieurs ».

Aujourd’hui nombreux sont les papiers peints qui aident à créer des univers féériques pour les chambres d’enfants.

Le trompe-l’oeil permet aussi les imitations de matières comme le béton, le bois, etc. pour réinventer facilement son intérieur.

Source images Pinterest